Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Communiqués, conférences, réunions > Interventions, contributions... > Le comité de l’Ariège du NPA pour les semences paysannes

Le comité de l’Ariège du NPA pour les semences paysannes

Non au harcèlement des petits paysans, non au laxisme envers Spanghero, Monsanto… ! Appel à rassemblement à Toulouse le mercredi 15 janvier 2014

Le comité de l’Ariège du NPA pour les semences paysannes

Le Nouveau Parti Anticapitaliste s’insurge contre les tentatives des multinationales, soutenues par l’Etat, d’interdire aux paysans de ressemer librement leur propre récolte et d’échanger leurs semences, à moins de payer des royalties. Depuis toujours la sélection variétale était faite de manière locale, collective par des paysans et des paysannes libres et se basant sur leur savoir-faire.

Sanctionner celles et ceux qui travaillent avec des semences de ferme c’est laisser libre cours, aujourd’hui, en France, à la marchandisation et à l’industrialisation du vivant au profit de ces multinationales, qui n’ont, par ailleurs, jamais rien payé pour se servir dans les semences sélectionnées par les paysans. Si ce choix politique était confirmé alors les conséquences seraient destructrices pour la biodiversité agricole, la sécurité alimentaire et la liberté dans le métier de paysan.

Le Nouveau Parti Anticapitaliste considère qu’il faut arrêter le pillage du travail des paysans par les firmes semencières. L’urgence c’est aujourd’hui de garantir les droits collectifs des agriculteurs sur leur travail face à l’accaparement qu’essaye d’opérer l’agro-industrie.

« Dans cette période de crise écologique et économique, c’est toujours la minorité, la classe capitaliste, qui s’enrichit sur le dos de l’environnement et des classes populaires, ouvrières et paysannes ! Le NPA se range du côté de celles et ceux qui permettent à ces dernières de se nourrir de façon rationnelle en luttant pour »l’unité essentielle de l’homme avec la nature« (Marx), et contre ce et ceux qui poussent à la détruire ».

Plus de précisions sur nos positions et notre programme écosocialiste et anticapitaliste ici

Sur ces bases nous relayons et soutenons l’appel suivant :

Non au harcèlement des petits paysans
non au laxisme envers Spanghero, Monsanto...
non aux conflits d’intérêt

Appel à rassemblement devant le siège de la répression des fraudes

5 esplanade Compans Caffarelli à Toulouse
le mercredi janvier 2014 à partir de 11 h

Rappel des faits

Suite à un contrôle de petits maraîchers de l’Ariège par un agent de la répression des fraudes le 17 mai 2013, un collectif d’organisations a appelé à un rassemblement (le 4 juin) devant l’antenne régionale de la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) pour dénoncer le caractère abusif de ce contrôle. Le 30 mai, elles ont adressé à son directeur un courrier rappelant les faits et exprimant clairement qu’elles étaient prêtes à soutenir ces petits maraîchers ainsi que tous ceux qui pourraient être inquiétés de cette manière.

Lors du rassemblement, une délégation a été reçue. Les responsables présents leur ont proposé de rencontrer des responsables au siège de la DGCCRF (ministère des finances). Une autre délégation a donc été reçue (le 2 juillet) par des responsables parisiens qui leur ont alors proposé d’écrire une lettre à la directrice générale de la DGCCRF. Cette lettre a été envoyée le 10 juillet en courrier recommandé. À ce jour et malgré un rappel envoyé le 3 septembre, il n’y a pas de réponse, pas même un accusé de réception !

Un nouvel appel à rassemblement

Il a donc été décidé d’appeler à nouveau à un rassemblement devant la même délégation régionale de la répression des fraudes.

Vous trouverez ci-dessous la lettre qui sera envoyée à cette antenne régionale et justifiant ce 2e appel à rassemblement.

Lettre à la directrice de la DIRECCTE

Lors du 1er rassemblement (le 4 juin 2013) nous étions environ 200. Il nous faudra être beaucoup plus nombreux le 15 janvier 2014 !

Pour plus d’infos

Voir : Lorsque la répression des fraudes s’en prend aux petits maraîchers.

Contacter :

michel.metz5@gmail.com
Réseau Semences Paysannes / Collectif anti-OGM31 / Attac Toulouse

titre documents joints

 

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le lundi 5 août 2019