Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Luttes sociales > P.-O. - Déclaration commune AL-CUP-EELV-ERC-NPA-PCF-PG : RESISTONS ! (...)

P.-O. - Déclaration commune AL-CUP-EELV-ERC-NPA-PCF-PG : RESISTONS ! Rejoignons la mobilisation intersyndicale du 12 septembre !

Copyright : Photothèque Rouge/MILO
Nous reproduisons ci-dessous le texte de la déclaration (tract) unitaire appelant à la journée d’action intersyndicale du 12 septembre. Cette déclaration est issue de la réunion unitaire qui s’est tenue à Perpignan pendant l’été et que le NPA 66 avait proposée fin juin (voir ICI)

Les organisations politiques qui en sont signataires dans le département des Pyrénées-Orientales : AL, CUP, EELV, ERC, NPA, PCF, PG

Macron En Marche… vers la régression sociale et démocratique

RESISTONS !

Et rejoignons la mobilisation intersyndicale du 12 septembre !

Emmanuel Macron, élu avec 18% des inscrits au 1er tour des présidentielles, et en chute libre dans les sondages, est néanmoins déterminé à poursuivre la politique de ses prédécesseurs en appliquant avec brutalité le programme du Medef contre nos droits sociaux et nos libertés démocratiques.

Macron, c’est une attaque sans précédent contre les salarié(e)s et la population

C’est l’insécurité professionnelle : casse du Code du Travail et du contrat de travail par accord d’entreprise qui permet au patron d’imposer à peu près tout ce qu’il veut ; licenciement des salarié(e)s qui refusent la modification de leur contrat concernant la rémunération, le temps et le lieu de travail ; casse du CDI avec la généralisation des « CDI de projet » (autorisant les patrons à licencier sans indemnités à la fin d’un projet)…

C’est l’insécurité sociale et la destruction des solidarités : menaces sur les retraites et les allocations-chômage ; mort programmée de la Sécurité sociale solidaire (avec le remplacement des cotisations sociales par la CSG)…

C’est l’austérité aggravée : 60 milliards en moins pour la protection sociale, les services publics, les collectivités territoriales…

C’est encore et toujours plus de cadeaux à la Finance et au grand patronat : baisse de l’impôt sur les sociétés ; allègements des cotisations sociales des entreprises ; suppression de l’ISF (Impôt sur la fortune)…

C’est un régime de plus en plus autoritaire et répressif : gouvernement par ordonnances ; prolongation de l’état d’urgence ; banalisation des perquisitions, des assignations à résidence (renouvelables à perpétuité), des interdictions de séjour et de manifestation ; mise en place de « zones de sécurité » où la police aura des pouvoirs exceptionnels ; attaque contre la représentation syndicale dans les entreprises ; chasse accrue aux migrants…

Nous sommes devant un enjeu de société ! Emmanuel Macron veut que « la France soit une start-up nation » dont il se voit le PDG… Une société régie par une minorité s’enrichissant toujours plus aux dépens de la grande majorité de la population. Nous, nous voulons une société régie par la satisfaction des besoins humains et environnementaux : une société de liberté, d’égalité, de solidarité.

La situation est grave, d’autant plus que le FN ultraréactionnaire se tient toujours en embuscade. Notre camp social a besoin d’unité pour y faire face. C’est pourquoi nos organisations politiques ont décidé d’appeler ensemble à participer à la journée intersyndicale de grève et de manifestation du mardi 12 septembre (rassemblement unitaire à Perpignan à 10h30 Place de Catalogne).

Les semaines qui viennent vont être décisives et notre mobilisation la plus unitaire et large devra être au rendez-vous et à la hauteur de l’enjeu.
**Emmanuel Macron a son calendrier de contre-réformes. Dès maintenant, tou(te)s ensemble, préparons la résistance ! Rien n’est inéluctable

Voir en ligne : http://www.npa66.org/militer/articl...

SPIP 3.1.4 [23444] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le vendredi 15 septembre 2017