Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Luttes sociales > Les étudiants mobilisés appellent les jeunes à reprendre la rue le 28 (...)

Les étudiants mobilisés appellent les jeunes à reprendre la rue le 28 septembre avec les retraités !

http://www.revolutionpermanente.fr/Les-etudiants-mobilises-appellent-les-jeunes-a-reprendre-la-rue-le-28-septembre-avec-les-retraites

Les étudiant.es se sont mobilisés les 12 et 21 septembre derniers contre la loi travail XXL de Macron. A la fin de la manifestation du 21, les étudiant.es en région parisienne ont organisé une assemblée générale interfac pour discuter de la suite du mouvement. Nous relayons ci-dessous le communiqué de presse des étudiant.es mobilisé.s qui appelle les étudiants, lycéens, les jeunes à se joindre à la manifestation des retraités ce jeudi 28 septembre.

Communiqué de presse des étudiant-es mobilisés Reprendre la rue le 28 septembre avec les retraité-es !

Le 26 septembre 2017

A la suite de la manifestation contre les ordonnances Macron du 21 septembre dernier, une assemblée interfac s’est réunie pour décider des suites aux mouvements. Celle-ci a regroupé des étudiant-es mobilisés de plusieurs universités de région parisienne : Paris 1, Paris 3, Paris 5, Paris 6, Paris 7, Paris 8, Paris 10 et Sciences Po ainsi que d’autres écoles publiques et privées.

Face au constat qu’uniquement la mobilisation des jeunes et des salarié-es permettra de faire reculer Macron, la sélection à l’université et toutes les autres mesures antisociales annoncées par le gouvernement, cette assemblée a voté majoritairement de relayer l’appel des étudiant-es de Paris 10 Nanterre ci-dessous à poursuivre le mouvement. Ainsi, elle appelle à rejoindre la journée du 28 septembre à l’initiative des syndicats de retraité-es et à faire des manifestations dont celle parisienne une nouvelle journée de mobilisation contre la loi Travail XXL et la sélection. Ils incitent l’ensemble des travailleurs opposés à cette réforme à se joindre à l’initiative du 28 septembre.

Les différentes universités présentes se sont notamment engagées à soutenir la grève reconductible des routiers et de participer aux actions de blocage prévues.

Contact :

menvic@riseup.net
Facebook : Nanterre mobilisés contre les ordonnances et la sélection
06 25 42 72 81

Appel des étudiant-es de Nanterre à poursuivre le mouvement

Nous, étudiant-es de Nanterre réuni.es en assemblée générale ce jeudi 21 septembre 2017 affirmons notre rejet des ordonnances de Macron et des multiples attaques annoncées par ce gouvernement.

En effet, celui-ci se montre déterminer à remettre en cause les conditions de travail des « fainéants » par le biais de la loi Travail XXL. Une réforme du Code du Travail qui est dans la continuation de la première contre laquelle on s’est battu et qui suit la même logique : rendre les salarié-es plus corvéables face à des patrons plus avides de profit. Comme si fragiliser notre entrée dans le monde du travail ne suffisait pas, Macron menace aussi nos conditions d’études, en annonçant la mise en place de la sélection à l’entrée de la L1. Et la longue liste d’attaques se poursuit : réforme des APL, de la CSG, suppression massive de contrats aidés et de poste de fonctionnaire, coupes budgétaires dans les services publics, etc…

Un mouvement d’ensemble de la jeunesse et des salarié-es contre ces projets est le seul biais par lequel on arrivera à faire reculer ce gouvernement. Pour cela, la mobilisation de la jeunesse ne peut pas s’arrêter le 21 septembre.

Ainsi nous appelons :

- à préparer une nouvelle journée de mobilisation nationale et de grève dans les universités le jeudi 28 septembre,
- à travailler à la massification du mouvement par un travail d’explication le plus large possible sur les conséquences des ordonnances et de l’ensemble des attaques de Macron,
- à ce que des initiatives soient prises pour faire le lien avec les travailleur-euses et les lycéen-es mobilisés, dans la perspective d’un tou-tes ensemble.

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le samedi 16 décembre 2017