Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Communiqués, conférences, réunions > NPA national > Anti-fascisme, contre le racisme, migrants et réfugiés > Pourquoi la France est aussi responsable du sort des migrants esclavagisés (...)

Pourquoi la France est aussi responsable du sort des migrants esclavagisés en Libye

http://www.revolutionpermanente.fr/Pourquoi-la-France-est-aussi-responsable-du-sort-des-migrants-esclavagises-en-Libye

La France ne porte-t-elle pas aussi sa part de responsabilité dans le sort des migrants africains esclavagisés ?
Pierre Reip

400, 600, 700, 1200 livres libyennes, soit le prix d’un homme noir sur un marché d’esclaves libyen. Ces images, datées d’août 2017, et diffusées par CNN ont fait le tour du monde et suscité partout des réactions indignées. Il devient difficile de le cacher : l’esclavage est bien une réalité du XXIe siècle. Après avoir laissé réprimer la manifestation parisienne du samedi 18 novembre contre l’esclavage en Libye, le président Macron s’est fendu d’un tweet pour rappeler que « la traite des êtres humains est un crime contre l’humanité ». Il a ensuite déclaré depuis l’Elysée que « la dénonciation par la France était sans appel » et qu’il fallait que « nous puissions aller beaucoup plus loin pour démanteler les réseaux ». Mais ces paroles sont-elles suffisantes ?

1) Par son soutien à presque tous les régimes dictatoriaux du continent, qu’elle-même a souvent portés au pouvoir, la France contribue à rendre le quotidien invivable pour de nombreux Africains, qui face à un horizon politique bouché, à la censure et à la répression, ne voient d’autre issue que l’émigration.

2) Parce qu’elle a soutenu les plans d’ajustement structurels qui ont asphyxié les économies africaines, parce qu’elle laisse ses multinationales exploiter les populations et piller les ressources du continent et parce qu’elle soumet de nombreux pays à une relation de dépendance, la France a sa part de responsabilité dans la situation économique à laquelle sont confrontés de nombreux africains, qui pour gagner leur vie ne voient d’autre issue que l’émigration.

3) Parce qu’elle a été sous Sarkozy, en 2011, l’une des puissances instigatrices de la guerre en Libye, la France porte une lourde responsabilité dans le chaos actuel en Libye sur lequel se développent les pires trafics.

4) Parce qu’elle maintient fermée la forteresse Europe et soudoie les régimes nord-africains pour qu’ils ne laissent passer aucun migrant de l’autre côté de la Méditerranée, la France ne laisse d’autre choix aux migrants d’Afrique subsaharienne que de poursuivre l’espoir d’une vie nouvelle en passant par la Libye et ses passeurs.

La France s’est enrichie par le commerce des esclaves à partir du XVIIe siècle, a colonisé la moitié de l’Afrique au XIXe, massacré des millions d’Africains pour les soumettre ou lorsqu’ils osaient réclamer leur liberté au XXe. Elle n’a donc pas vraiment de leçons à donner en matière de droits de l’homme. La dénonciation de l’esclavage en Libye ne suffit pas à racheter les crimes passés et présents et celle-ci ne peut apparaître que comme le vernis hypocrite d’une politique internationale française qui n’a en réalité que faire des droits de l’homme.

Il n’y a jamais eu autant d’esclaves dans le monde qu’aujourd’hui : plus de 40 millions, selon le dernier rapport de l’OIT, l’Organisation Internationale du Travail, qui dépend de l’ONU.

La lutte contre l’esclavagisme est un combat actuel en Libye, mais aussi en Europe, et dans le reste du monde. En France même, des milliers de personnes subissent des formes d’esclavage, notamment sexuel et domestique.
Emmanuel Macron, l’homme dont le programme politique consiste à vouloir retirer aux salariés leurs droits les plus chèrement gagnés se targue de dénoncer l’esclavage et le racisme ?

Pour cela il faudrait que soit accordé immédiatement l’asile aux migrants africains réduits en esclavage en Libye !
Il faudrait ouvrir les frontières !
Il faudrait cesser de traquer comme des bêtes les migrants de la vallée de la Roya !
Il faudrait cesser les procédures humiliantes pour obtenir un titre de séjour ou un droit d’asile en France et rendre automatique leur obtention !
Il faudrait combattre réellement les conditions de travail imposées aux travailleuses et travailleurs Noirs et migrants du bâtiment, de l’hôtellerie et du nettoyage en France !

_

P.-S.


VENDREDI 24, DEVANT L’AMBASSADE DE LIBYE, CONTRE L’ESCLAVAGE
Marchés aux esclaves et traite négrière. Rassemblement de solidarité à Paris

« Des images qui interpellent notre humanité », disait Lilan Thuram à propos de ce grand marché aux esclaves qu’est devenu la Libye. C’est le lot de centaines de migrant-e-s retenu-e-s autant dans les zones contrôlées par les amis de l’impérialisme français que dans les camps aux mains des alliés de l’impérialisme italien.
Corinne Rozenn

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le samedi 16 décembre 2017