Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > International > Soutien au peuple palestinien > 600 manifestants à Paris pour la libération d’Ahed et de tous les prisonniers (...)

600 manifestants à Paris pour la libération d’Ahed et de tous les prisonniers palestiniens

http://www.revolutionpermanente.fr/600-manifestants-a-Paris-pour-la-liberation-d-Ahed-et-de-tous-les-prisonniers-palestiniens

De nombreux cortèges se sont succédés dans les rues de Paris ce jeudi soir, pour exiger la libération de la jeune Ahed Tamimi, emprisonnée par l’Etat d’Israël depuis le 19 décembre pour avoir giflé un soldat de l’armée d’occupation de la Palestine, avec sa mère et sa cousine.
600 manifestants à Paris pour la libération d’Ahed et de tous les prisonniers palestiniens

Flora Carpentier
Si l’histoire de cette jeune palestinienne qui a affronté héroïquement les colons israéliens depuis son plus jeune âge a fait le tour de la planète, c’est pour exiger la libération de l’ensemble des prisonniers palestiniens, dont Ahed est devenue une icône, que l’indignation s’est exprimée ce jeudi soir depuis la place du Châtelet jusqu’à la place de la République. La manifestation était appelée par CAPJPO-EuroPalestine et différents collectifs de solidarité avec la Palestine. Parmi les slogans scandés avec force par les manifestants, soutenus par les klaxons de véhicules, on pouvait entendre : « Libérez Ahed, libérez les Tamimi, libérez Ahed, libérez la Palestine » ; « Halte à la torture des enfants palestiniens ! », « Etat d’Israël, Etat criminel, boycott ! » mais aussi des slogans dénonçant les complicités de Trump et Macron avec la colonisation meurtrière de la Palestine. Parmi les prisonniers politiques de l’Etat d’Israël, il était également revendiqué la libération de Georges Ibrahim Abdallah, emprisonné en France depuis 33 ans alors que la justice française a demandé sa libération depuis 1999, ainsi que celle de Salah Hamouri, avocat franco-palestinien détenu en Israël depuis le 23 août.

Au milieu de la manifestation, une litanie d’atrocités commises depuis des années par l’Etat sioniste d’Israël a été énumérée, entrecoupée par le slogan « boycott, boycott, boycott ! » :

Contre l’assassinat d’Ibrahim Abou Touria amputé des deux jambes suite aux bombardements israéliens de 2009 et fusillé par l’armée israélienne il y a 10 jours dans la bande de Gaza ;
Pour la petite Einas Khalil, 5 ans, écrasée par un colon en Cisjordanie [2014] ;
Pour le camp de réfugiés d’Aïda à Bethléem, qui détient le record du monde d’intoxications au gaz lacrymogène ;
Pour l’assassinat des 29 palestiniens en prière à la mosquée Ibrahim à Hébron par le colon Baruch Goldstein [1994] ;
Pour Salah Amouri, réincarcéré pour la deuxième fois de manière complètement arbitraire et dont la femme et le fils sont interdits de vivre avec lui en Palestine.

Puis l’énumération s’est poursuivie sur une note plus positive, mentionnant des faits de résistance, salués par les manifestants scandant « Résistance, résistance, résistance ! » :

Pour Ahed Tamimi et sa famille ;
Pour tous les palestiniens qui se battent et luttent contre la colonisation, l’occupation, la démolition de leur maison depuis 70 ans ;
Pour les refuzniks israéliens, les juifs israéliens qui refusent de servir dans leur armée d’occupation et qui préfèrent aller en prison plutôt que d’opprimer le peuple palestinien ;
Pour les 63 lycéens israéliens qui viennent d’annoncer à Netanyahou qu’ils n’iraient pas faire leur service militaire dans cette armée raciste, armée d’un Etat raciste ;
Pour la chanteuse néozélandaise Lorde qui vient d’annuler un concert à Tel-Aviv, qui refuse d’aller jouer chez l’occupant ;
Pour toutes les célébrités comme Peter Gabriel, Julie Christie, Tilda Swinton, Brian Eno… qui sont montés au créneau contre les déclarations de Trump sur la violation du droit international et l’annexion de Jérusalem ;
Pour Yousef Dajah, pilote jordanien qui vient d’annoncer pendant son vol d’Amman à New York à tous les passagers : « Jérusalem, capitale de la Palestine ! » ;
Résistance, résistance, c’est la voie de l’existence !

Liberté immédiate pour Ahed Tamimi et les membres de sa famille ! Liberté pour les 6500 prisonniers palestiniens dont plus de 300 mineurs ! Non à l’occupation israélienne de la Palestine !

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le jeudi 19 avril 2018