Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Luttes des femmes > 5,3 millions de personnes mobilisées dans l’Etat espagnol 8 Mars : (...)

5,3 millions de personnes mobilisées dans l’Etat espagnol 8 Mars : mobilisations, manifestations et grèves dans plus de 150 pays

http://www.revolutionpermanente.fr/8-Mars-mobilisations-manifestations-et-greves-dans-plus-de-150-pays

Cette journée internationale pour les droits des femmes s’est transformée en un grand événement politique. Des mobilisations, des manifestations et des grèves ont eu lieu dans de nombreux pays.

Dans plus de 150 pays, les femmes ont décidé d’appeler à la grève internationale pour la deuxième année consécutive , défiant les différents Etats et le monde des affaires avec le slogan « si nos vies ne valent pas la peine, produisez sans nous ».

Etat espagnol

Dans l’Etat espagnol, c’est une mobilisation d’ampleur et sans précédent qui a eu lieu ce jeudi 8 mars. L’appel à la grève et à la mobilisation des syndicats (notamment la CGT et la CNT) et d’organisations féministes a été suivi par environ 5 millions de personnes à travers le pays. Des femmes de différentes villes du pays se sont réunies autour du slogan « Si nous nous arrêtons, le monde s’arrête ». Les mobilisations ont commencé à minuit mercredi par des concerts de casseroles dans le centre de Madrid. Ce sont environ 200 000 personnes qui ont défilé ensuite dans la journée dans Barcelone.

France

En France, des manifestations ont été organisées dans plusieurs villes. A Toulouse, plusieurs centaines de personnes ont défilé dans les rues de la ville rose. Cette année, des étudiant.e.s et personnels de l’université du Mirail, actuellement en grève contre la fusion et le « Plan étudiants », se sont joints à la journée de mobilisation.
A Paris, quelques milliers de personnes ont manifesté de République à Opéra.
Le cortège latino-américain NiUnaMenos a notamment rassemblé de nombreuses personnes.

Argentine

En pleine mobilisation populaire pour le projet de loi visant à légaliser l’IVG et contre les réformes économiques du président de droite Mauricio Macri, la mobilisation du 8 mars en Argentine a été massive.

Des femmes de pays aussi éloignés les uns des autres que l’Indonésie, la Corée du Sud, le Japon, l’Etat espagnol et l’Argentine sont descendues dans la rue pour exprimer leur lutte contre le machisme, la violence sexiste et pour l’égalité des droits.

Dans la capitale indonésienne, le plus grand pays musulman du monde, les membres de 69 organisations ont protesté mardi devant le Parlement et le palais présidentiel pour condamner la discrimination, la violence et l’intolérance à l’égard des femmes et des minorités.

La campagne « MeeToo », un mouvement né aux États-Unis contre le harcèlement sexuel dans l’industrie cinématographique, a inspiré la Corée du Sud lors des manifestations à Séoul.

Des centaines de femmes japonaises ont défilé aujourd’hui à Tokyo et dans d’autres villes du pays pour réclamer une plus grande égalité dans l’un des pays les plus développés du monde où les femmes font face au sexisme dans tous les domaines de la vie.

[Crédit photo principale : RP.fr / Julien R. / Manifestation à Buenos Aires]

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le samedi 23 juin 2018