Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Communiqués, conférences, réunions > NPA national > Ecologie > Déchets nucléaires : Bure à Bar, jusqu’à la victoire !

Déchets nucléaires : Bure à Bar, jusqu’à la victoire !

Crédit Photo : NPA.

Près de 2500 personnes se sont retrouvées à Bar-le-Duc le 16 juin pour refuser l’enfouissement des déchets nucléaires, à 500 mètres sous terre, de façon irréversible.

Tôt le matin, les participantEs ont afflué et ont aidé à organiser la journée de lutte : montage des stands, derniers coups de main à la réussite de la manifestation. Vers 10 heures, les tables rondes ont permis de revenir sur les débats publics bidons, les manigances d’État, les magouilles locales, les stratégies vicieuses et les mensonges qui entourent Cigéo, et montrer les liens et amitiés solides des militantEs qui ont des parcours, des stratégies et regards parfois différents.

Société nucléaire, société policière !

Une vingtaine de militantEs du NPA étaient présents. La tenue d’un stand a favorisé la distribution de notre 4 pages du scénario de sortie du nucléaire, ainsi que d’autocollants, et de nombreuses discussions. Notons que la gratuité de notre matériel a été appréciée, étant donné que tous les autres vendaient le leur…

Vers 14 heures, la manifestation « boisée » s’est mise en route, derrière des hiboux géants, des tracteurs, dans une joyeuse animation faite de musiques (fanfares), de chants (chorales), de danses, de pancartes et banderoles aux slogans imaginatifs..

La police, omniprésente sur le site depuis des mois, arrêtait tous les véhicules, soumettant les conducteurs de voitures et les passagers des cars et les bagages à des contrôles. En nombre tout au long du parcours avec harnachement de combat, elle s’est vite mise en mode répression violente dès le premier bris d’une vitrine de banque. Si les organisateurEs et la majorité des manifestantEs n’approuvaient pas la casse, la réprobation des méthodes disproportionnées et violentes de la police les a poussés à s’opposer aux CRS, les injurier, voire aller au contact pour protéger les personnes frappées.

Jean-Marc Fleury, président de l’association des élus opposés à Cigéo, a déclaré, à propos des méthodes des casseurs : « Je ne suis pas dans l’approbation, je suis dans la compréhension ». Le cortège du NPA a scandé « Société nucléaire, société policière » et « C’est qui les casseurs ? C’est qui la racaille ?... » slogans repris par d’autres autour de nous.

Comme à Notre-Dame-des-Landes, la lutte contre Cigéo doit se poursuivre jusqu’à la victoire !

Commission nationale écologie

Lire notre 4 pages sur la sortie du nucléaire en 10 ans : https://npa2009.org/agir/ecologie/sortir-du-nucleaire-en-moins-de-10-ans

P.-S.

Joignons-nous au mouvement national pour témoigner notre soutien aux militants de Bure et à leur avocat, et dénoncer le harcèlement policier et judiciaire de l’État.

Mercredi 27 Juin à 18h
Toutes et tous au monument de la Résistance
à Foix

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le vendredi 9 novembre 2018