Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Communiqués, conférences, réunions > NPA 09 > Non au court-circuitage du Touyre - Contre un projet inutile à 13 millions (...)

Non au court-circuitage du Touyre - Contre un projet inutile à 13 millions d’euros

SIGNER LA PETITION

Par FI Lavelanet - NPA 09 - EELV
Pétition adressée à M. le président du conseil départemental de l’Ariège

Le Conseil Départemental de l’Ariège (CD) envisage d’alimenter le barrage de Montbel en détournant le Touyre sur 13 km.

Les arguments avancés par les promoteurs du projet ne sont pas recevables :

- il n’y aurait pas assez d’eau dans le lac

Or, il n’y a eu que 7 années sur 30 où le lac n’a pas été rempli ( dont l’année de mise en service). Pendant plusieurs années le manque de remplissage a été dû au turbinage ( alimentation des deux micro centrales hydroélectriques) et non à des problèmes hydrologiques ( rapport du bureau d’étude).

- les besoins en eau seraient en augmentation

Et pourtant, le CD déclare que les volumes d’eau pour l’irrigation et les surfaces irriguées diminuent dans les vallées de l’Hers et de l’Ariège.

- il s’agirait de sauver le Touyre en lui redonnant de l’eau en été.

Pour étayer son affirmation, le CD utilise les chiffres qui lui conviennent (débit du Touyre en été : 160l/s). Car ces mesures ne concernent que 3 jours consécutifs en année sèche soit les situations observées les plus critiques !!! (mesures officielles). Ce n’est pas sérieux !

Par contre, ce projet annonce que le Touyre restera à son niveau du mois d’août (600l/s) la quasi totalité de l’année.

Par exemple, en 2017 (année sèche), pour compenser les 4 mois d’étiages on aurait donné au Touyre au maximum 3 millions de m3.

On lui prend donc 17 millions de m3 pour lui en redonner seulement 3 millions de m3 pour la modique somme de 13 000 000 € !!

Les 14 millions de m3 restants serviront donc à l’usage agricole : transfert vers la Ganguise ou soutien des étiages pour compenser les prélèvements.

Mais ce que le bureau d’étude a éludé est le risque de pollution en aval. En effet les eaux et les sédiments du Touyre ne sont pas en bon état depuis la grande période industrielle du pays d’Olmes. Ils pourraient contaminer les fonds du lac et remettraient en cause les activités nature, les baignades et l’aquaculture bio.

Pourquoi alors réaliser un tel projet inutile et coûteux ?

C’est pour répondre à la demande de l ’Aude et de la Haute Garonne.

Le protocole d’accord signé entre les 3 conseils départementaux (Aude, Haute-Garonne, Ariège) entérine le fait que la retenue de Montbel pourvoit déjà à une grande partie du remplissage de la Ganguise. Il se félicite que les volumes d’eau dérivés du Touyre sécuriseront le lac de Montbel et la dérivation vers la Ganguise pour les usages prioritaires (irrigation Aude et Haute-Garonne) et l’étiage de la Garonne.

Il s’agit donc bien par ce projet de favoriser l’agriculture intensive de maïs très gourmande en eau.

L’eau est une ressource à protéger. Il vaut mieux donc privilégier une agriculture plus responsable et favoriser la diversification des productions.

Ces 13 000 000 € d’argent public seraient plus utiles pour aider les communes dans leurs travaux d’adduction d’eau potable, d’assainissement et pour résoudre les problèmes récurrents de turbidité rendant l’eau impropre à la consommation.

Nous nous opposons à ce projet qui ne sert que les intérêts d’une agriculture intensive polluante et très consommatrice d’eau au détriment de l’environnement et des milieux aquatiques. Nous demandons au conseil départemental de l’Ariège de renoncer à ce projet.

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le jeudi 15 novembre 2018