Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Communiqués, conférences, réunions > NPA 09 > AGRESSION, INJUSTICE, DÉJÀ DES EFFETS DE LA CASSE DES TER OCCITANIE (...)

AGRESSION, INJUSTICE, DÉJÀ DES EFFETS DE LA CASSE DES TER OCCITANIE !

Témoignage du 19/12/2018

Mercredi 19/12/2018 dans le train TER 539165 (871479) départ de Toulouse à destination d’Ax les Thermes, une jeune fille de 15 ans a été victime d’une agression verbale suivie d’attouchements sur les cuisses et l’entrejambe par un individu de sexe masculin.

Ces faits se sont déroulés vers 20h entre Pins-Justaret et le Vernet d’Ariège dans une rame où il n’y avait que le conducteur à bord.

Sans l’intervention d’une voyageuse ces faits auraient pu être plus graves… Jusqu’alors c’était au contrôleur à bord de régler le problème. Mais la SNCF les supprime… Que ce serait-il passé si cette voyageuse avait détourné les yeux comme il arrive si souvent ?

Il va sans dire que la jeune fille était en état de choc.

Voilà toute la perversité d’un système à laquelle font face les voyageurs, doivent-ils aujourd’hui ne compter que sur le courage d’une quelconque personne pour assurer leur sécurité dans un train ?
Notre comité de défense, les associations d’usagers et les OS n’ont de cesse de dénoncer ces dérives qui se font au nom de la rentabilité au détriment de la sécurité/sureté, mais nos décideurs restent sourds.
Dans un souci de service public de qualité, nous demandons à l’Etat, la Région et la SNCF de rétablir les contrôleurs à bord de tous les trains.

Témoignage envoyé en communiqué à la presse

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le dimanche 16 juin 2019