Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Communiqués, conférences, réunions > NPA 09 > LES YEUX OUVERTS SUR LES VIOLATIONS DES DROITS HUMAINS.

LES YEUX OUVERTS SUR LES VIOLATIONS DES DROITS HUMAINS.

Excellente programmation et débats riches pour les trois séances lavelanétiennes du 12 eme festival « Cinéma et Droits de l’homme ». Un public plus nombreux que l’an dernier et toujours des intervenant-e-s de qualité. Bravo encore aux associations organisatrices et à leurs militant-e-s dont la porte-parole a été Hélène Prouchet.

L’oppression de l’agro-business :


Première soirée le mardi 22 janvier avec le CCFD Terre Solidaire, représenté par Colette Franco :
https://ccfd-terresolidaire.org

avec « Le grain et l’ivraie », traduction en français du film-documentaire « Viaje a los pueblos fumigados », titre plus explicite.
En effet, on y voit l’Argentine, non pas de la « Pampa » mais des forêts, dont les populations des villages, villes et quartiers sont « enfumées » par les pesticides répandus par la voie des airs mais aussi par la brutalité des multinationales et des gouvernements à leur service.
Les forêts rasées pour des immenses champs de colza transgénique où aucune vie floristique et faunistique n’est plus possible. C’est la fin des populations autochtones qui se nourissaient des fruits et plantes de cette forêt, c’est donc un véritable génocide. Les grandes firmes capitalistes exportant ces cultures pour « nourrir le monde » disent-elles, alors qu’elles « pourrissent » ce monde, affamant sur place et imposant les OGM, même chez nous avec des animaux nourris par ces cultures...
Mais le documentaire montrait également la résistance opiniâtre des populations locales et les alternatives concrètes dont l’agriculture biologique sur des superficies à taille humaine, pour arriver à l’autosuffisance alimentaire.
Cette résistance et cet espoir faisaient le centre du débat animé par Martine Mars-Samson et Dominique Masset de la « Campagne glyphosate », partie de l’Ariège et qui prend une envergure nationale. Les réponses, claires et sans « langue de bois » aux questions du public, devaient permettre d’avancer dans cette lutte pour la vie. Afin de poursuivre les analyses d’urine et les plaintes contre les vrais responsables :
www.campagneglyphosate.com

Martine Mars-Samson et Dominique Masset de la "Campagne glyphosate.

« Claude Courage », Naama et le peuple Sahraoui.


Deuxième soirée le jeudi 24 janvier avec l’ACAT représentée par Isabelle Carrère :
https://www.acatfrance.fr

avec le documentaire « Dis-leur que j’existe » sur le peuple Sahraoui et l’oppression marocaine contre ce peuple sans Etat, dont le drapeau est d’ailleurs celui de la Palestine avec un croissant et une étoile rouges en plus ! Mais pas plus de liberté ...
Un territoire libéré de l’Espagne coloniale, mais de suite en butte à la volonté expansionniste de la Mauritanie et du Maroc. Problème solutionné avec le premier, après des combats meurtriers toutefois, mais pas avec le second qui va voler les terres et réprimer les populations. Le Maroc s’accapare l’essentiel du « Sahara Occidental » et surtout sa partie « utile », c’est à dire riche du phosphate et de la pêche.
Un « mur de la honte » (mais dont les grands médias parlent peu ou pas du tout) est construit par l’occupant chérifien sur 2700 km ! Avec levées de terre, fossés, barbelés, mines anti-personnels, armes diverses et de nombreux soldats.
Le film est aussi une alerte sur la situation des résistant-e-s sahraouis et particulièrement Naama Asfari, torturé, méprisé, emprisonné pour le pseudo assassinat de gendarmes marocains le 8 novembre 2010 alors qu’il a été arrêté le 7 novembre de cette même année.
Le témoignage de son épouse, Claude Mangin-Asfari, a fait de cette soirée un grand moment d’émotion et d’exemple militant. Peu de mots pour rendre perceptible la détermination sans faille de cette « Claude Courage » qui brave les sbires du roi du Maroc, effectue des grèves de la faim, intervient malgré les menaces et les insultes.
La torture, l’emprisonnement et les dictatures ne pourront rien contre la vérité et la justice en est la chère leçon.
Pour s’informer et agir :
www.association-des-amis-de-la-rasd.org

Claude Mangin-Asfari, militante pour la liberté du peuple Sahraoui.

Un « black » membre du KuKlux-Klan ...


Troisième soirée le vendredi 25 janvier avec Amnesty International représentée par Slako Petritzin :
https://www.amnesty.fr

avec le film « BlacKkKlansman » où un policier noir « infiltre » le Ku Klux Klan, en fait par l’intermédiaire d’un autre policier blanc, mais ... juif ! C’est le quotidien du racisme ordinaire mais aussi de son aboutissement : la violence et le meurtre. La situation est parfois comique, l’humour est heureusement une arme contre la bêtise. Mais cette bêtise, elle, est terrible. Les images ( réelles) d’une voiture percutant à toute allure les manifestant-e-s anti racistes fait vraiment peur !
Le débat avec Elisabeth Garrigos, spécialiste des Amériques à « Amnesty » et ancienne présidente d’ « Amnesty France » permit de s’informer de façon contradictoire sur les origines du racisme aux Etats-unis et bien sûr ailleurs également, en France en particulier.
Pour contribuer au débat :
https://www.wsws.org/fr/articles/2015/06/pers-j24.html

Elisabeth Garrigos
Jean-Charles Sutra.

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le dimanche 19 mai 2019