Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Communiqués, conférences, réunions > NPA national > Politique & économie > Élections européennes : pas de liste pour le NPA, mais une campagne (...)

Élections européennes : pas de liste pour le NPA, mais une campagne anticapitaliste et internationaliste

Le Conseil politique national du NPA, réuni les 23 et 24 mars, a pris acte du fait que, malgré la campagne de souscription menée au cours des derniers mois, notre organisation n’aurait pas les moyens financiers de présenter une liste lors des élections européennes. Le coût de la seule impression des bulletins de vote et des professions de foi est en effet estimé à un million d’euros, une somme considérable pour le NPA, qui ne bénéficie d’aucun financement public.

Le NPA ne présentant pas de liste, il appellera lors du scrutin du 26 mai à voter pour la liste présentée par Lutte ouvrière, organisation vis-à-vis de laquelle nous avions engagé, malgré nos divergences, une démarche unitaire en vue d’une campagne commune, anticapitaliste, révolutionnaire, lors des élections européennes, malheureusement sans succès.

Nous n’entendons cependant pas être absents du débat politique de ces prochaines semaines et nous résigner face à un système électoral injuste et particulièrement contraignant pour une organisation comme la nôtre, qui ne vit que grâce aux cotisations de ses militantEs et aux dons de ses sympathisantEs. Nous organiserons donc une campagne militante et une série de réunions publiques, dans lesquelles le NPA et ses porte-parole Olivier Besancenot, Philippe Poutou et Christine Poupin défendront un programme répondant à la fois aux problématiques de la campagne européenne (lutte contre l’austérité et les traités européens, liberté de circulation et d’installation pour les migrantEs…) et aux revendications exprimées par les mobilisations sociales, démocratiques, écologiques de ces dernières semaines (Gilets jaunes, justice sociale et climatique…). Cette campagne se fera en lien avec les luttes en cours, et en soutien à ces dernières, seules à même de modifier radicalement le rapport de forces face au gouvernement Macron, pour en finir avec sa politique au service des riches et des grands groupes capitalistes.

Montreuil, le 25 mars 2019

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le dimanche 16 juin 2019