Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Communiqués, conférences, réunions > NPA national > Politique & économie > Le grand débat a coûté 12 millions d’euros : le prix de l’enfumage

Le grand débat a coûté 12 millions d’euros : le prix de l’enfumage

https://www.anti-k.org/2019/04/07/le-grand-debat-a-coute-12-millions-deuros-le-prix-de-lenfumage/

Révolution permanente 2019-04-06

Si Emmanuel Macron avait déclaré en Bretagne « Le risque serait de dire que « la réponse au débat, c’est 66 millions de réponses et ne bougez pas, j’ai mon chéquier dans la poche », il semblerait que le président n’a pas son chéquier dans sa poche lorsqu’il s’agit de financer cette immense opération de communication.

Alors qu’à écouter le gouvernement et la presse l’austérité budgétaire semble la seule voie de salut, fermant les hôpitaux, les écoles ou les lignes de trains, les millions sont soudainement apparus par magie pour financer le grand débat.
12 millions d’euros : c’est le coût du show marathonien d’Emmanuel Macron qui est parti en campagne pour voir presque tout le monde : les maires, les jeunes, les vieux, les femmes, les intellos réac… Une mesure d’urgence qui a permis de débloquer cette somme, là où le gouvernement fait la sourde oreille pour la moindre revendication, où les infirmiers et infirmières de l’hôpital Pinel ont par exemple dû faire grève pendant 7 mois (dont des grèves de la faim) pour obtenir la création de 30 postes et la titularisation de 25 autres !

Mais Sébastien Lecornu, ministre chargé des collectivités territoriales et organisateur du Grand Débat, justifie facilement la dépense de ces 12 millions : « le prix de la démocratie » (!)

En réalité, la « démocratie » de Macron nous coûte bien plus cher. La démocratie du Président des riches et des patrons, c’est celle où ceux qui possèdent déjà tout font la pluie et le beau temps. Plusieurs milliards de CICE, droit à l’erreur pour l’évasion fiscale, droit de licencier quand bon leur semble, et d’augmenter les profits en rognant sur les conditions de travail et en détruisant méthodiquement un à un tous les services publics. Quand leur ordre est remis en question, il leur reste leur bras armé pour briser les grèves, disperser les manifestations et mutiler les personnes qui se mobilisent.

A ce prix-là, autant se contenter de payer notre redevance télé et regarder BFM-TV.

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le mercredi 24 avril 2019