Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Communiqués, conférences, réunions > NPA 09 > Plusieurs Gilets jaunes entendus par la police à Pamiers pour des (...)

Plusieurs Gilets jaunes entendus par la police à Pamiers pour des dégradations ABONNÉS

https://www.ladepeche.fr/2019/06/25/plusieurs-gilets-jaunes-entendus-par-la-police-a-pamiers-pour-des-degradations,8276352.php

Des gardes à vues ont été prononcées ce mardi matin, à l’encontre de plusieurs personnes entendues par la police à Pamiers en Ariège. Elles appartiennent à la mouvance des Gilets Jaunes. L’enquête serait diligentée dans le cadre des dégradations qui ont été opérées en début de mois contre des distributeurs bancaires et des parcmètres, en centre-ville de Pamiers. Par ailleurs des perquisitions seraient en cours au domicile de l’une des personnes entendues.

Ces dernières nient toute implication dans les faits mentionnés. Elles réfutent toute participation à ces actes, et ne comprennent pas pourquoi elles sont entendues sur cette question. « Oui, nous étions dehors cette nuit-là, mais nous envisagions de faire une action de blocage contre un rond-point, ce que nous n’avons finalement pas fait » explique l’une d’entre elles avant de se rendre à sa convocation. Maître Baby, qui assure la défense de deux des personnes en cause explique : « Mes clientes sont formelles, ce ne sont pas elles. Elles reconnaissent avoir circulé dans la zone où se sont produites les dégradations mais jamais en aucun cas elles ne sont auteurs de vandalisme ou autres dégâts sur la voie publique ! Elles affirment avoir procédé à de l’affichage dans le cadre de leurs revendications, mais jamais d’atteintes ou de dégâts sur des biens privés ou publics qui pourraient les mettre en cause dans cette affaire ! »

Un comité de soutien fort d’une vingtaine de personnes, issues des Gilets Jaunes ou d’autres mouvements, campe donc depuis ce mardi matin, sous les murs du commissariat. Les manifestants réunis devant le commissariat, sont issus de la mouvance des Gilets Jaunes, mais aussi d’autres mouvements, comme le NPA, qui, lundi, appelait sur son site internet à venir soutenir les personnes auditionnées, non seulement à Pamiers ce matin, mais également le 3 juillet à Villefranche de Lauragais, dans une autre affaire (faucheurs volontaires).

Les manifestants ont bien l’intention de rester devant le commissariat de Pamiers jusqu’à la conclusion de ces gardes à vue.

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le mardi 22 octobre 2019