Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Communiqués, conférences, réunions > NPA 09 > Marche pour la paix le 21.9

Marche pour la paix le 21.9

Le Mouvement de la Paix communique :
Pour un monde de solidarité, de justice, de liberté, d’égalité, de fraternité et de Paix !
Stop la guerre – Stop la violence – Stop la misère - La planète est en danger, osons la paix !

L’activité militaire provoque 20% de la pollution de la planète. Seulement 5 % des dépenses militaires mondiales pendant 10 ans permettraient selon le programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) de résoudre les principaux problèmes de l’humanité (alimentation en eau, faim, analphabétisme, principales maladies...)
Le budget des Nations Unies pour les opérations de paix (lutte contre le réchauffement climatique, réalisation des Objectifs Du Développement…) est de seulement 8,7 milliards de Dollars . Mais les dépenses militaires mondiales augmentent sans cesse(1822 milliards en 2018 !)
La France, grande puissance militaire nucléaire, vient de doubler les dépenses annuelles consacrées à la production de nouvelles armes nucléaires(de 3.3 à 7 milliards d’Euros par an) !
Dans le respect de ses engagements pour le climat, il conviendrait au contraire que la France s’engage pour la démilitarisation des relations internationales et signe le Traité d’Interdiction des Armes Nucléaires adopté à l’ONU le 7 juillet 2017 par 135 états.
La guerre est toujours un échec. Elle conduit au chaos et enfante des monstruosités dont sont victimes les populations civiles, particulièrement les femmes, jetées sur le chemin de l’exil. Lorsque la guerre se développe, que les dépenses militaires augmentent et que la paix est menacée il est nécessaire d’agir pour obtenir des politiques sociales, économiques, culturelles et de paix.

Marchons pour la paix à l’appel du Mouvement de la Paix, de l’ADECR, AFMD, CGT, Couserans Palestine, FSU, LFI, NPA, PCF, Solidaires, UFAL 09, 4ACG Occitanie, et 160 organisations nationales
ce samedi 21 Septembre 2019 à Foix.
RASSEMBLEMENT À 10h
devant le Monument de la Résistance, allées de Villote

P.-S.

compte-rendu de la délégation
la délégation(5 personnes) a été reçue et a insisté sur
la nocivité de l’activité militaire pour le climat, le décalage abyssal entre les dépenses militaires et celles consacrée aux oeuvres de paix, l’importance pour la France de respecter ses engagements internationaux(commerce des armes, application de la résolution 1325 du Conseil de sécurité ONU sur l’implication des femmes dans les négociations, protection des enfants réfugiés) et de s’engager plus activement dans la diplomatie de paix(signature TIAN) dans un contexte très préoccupant(actualité évoquée).

Sous le portrait de la figure tutélaire de Jean Moulin, nous avons répété qu’il nous est insupportable d’envisager que des enfants(plusieurs jeunes récemment majeurs ont reçu une OQTF, l’un est depuis hier en centre de rétention) puissent être arrachés à nos classes pour être mis en rétention.

Nous étions une petite centaine, dont de nombreux Gilets Jaunes, à nous rassembler pour la Paix.

Foix : grande marche pour la paix et la convergence des luttes


Florent Raoul
https://www.ladepeche.fr/2019/09/21/foix-grande-marche-pour-la-paix-et-la-convergence-des-luttes,8429375.php

Ce samedi matin, ils étaient près de 150 manifestants à battre le pavé à Foix. Ils répondaient à un appel lancé par le mouvement pour la paix. « Une journée de fraternité » à laquelle se sont joints de nombreux Gilets jaunes ariégeois, désireux de mettre en place une véritable convergence des luttes dans le département.

Une convergence des luttes est-elle possible en Ariège ? Pour l’heure, difficile de répondre. Une chose est sûre, nombreux sont ceux à la désirer et à être prêts à se réunir. Tel est le sens de l’appel passé ce samedi matin par les Gilets jaunes fuxéens en cette journée internationale pour la paix. « Nous sommes 90 %, rassemblons nous » ont-ils scandé avant d’appeler à une grande assemblée générale, samedi 28 septembre, sous la halle aux grains de Foix.

Dans les rangs des manifestants venus défiler à l’appel du mouvement pour la paix, beaucoup y sont favorables. « Enfin ! », rétorque certains. Mais converger vers quoi ? Pour quoi ? Les questions sont posées et devront trouver des réponses. Peut-être samedi prochain.

En attendant, la manifestation pour la paix de ce samedi matin peut être perçue comme une première étape. L’appel lancé par une douzaine d’associations et de syndicats en Ariège a été entendu. Ils étaient environ 150 à défiler dans les rues de la cité comtale pour demander, notamment, la baisse du budget alloué à la défense et l’armement, et bien plus pour la paix. En cortège, les manifestants se sont donc rendus jusqu’à la préfecture de l’Ariège où une délégation de cinq personnes a été reçue par le directeur de cabinet.

En fin de matinée, un groupe de Gilets jaunes s’est rendu au château de Foix pour tenter d’y pénétrer en ces journées européennes du patrimoine. L’accès leur a été interdit par les forces de l’ordre présentes. Agacés, ils ont été contraints de quitter les lieux et ont regagné dans le calme le centre-ville de Foix.
Océane Oulès

info portfolio

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le mardi 15 octobre 2019