Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Communiqués, conférences, réunions > NPA 09 > SOUTENONS THIERNO, NOUVELLE VICTIME DES OQTF DE LA PRÉFÈTE !

SOUTENONS THIERNO, NOUVELLE VICTIME DES OQTF DE LA PRÉFÈTE !

http://soutien-refugies-ariege.org/227-soutenons-thierno-nouvelle-victime-des-oqtf-de-la-prefete

Le lendemain de la marche internationale des migrants, notre jeune camarade guinéen Thierno CAMARA, qui a eu 18 ans au mois de mai, a reçu de la préfète de l’Ariège une OQTF (obligation de quitter le territoire français) ! Il est scolarisé au lycée Jacquard de Lavelanet depuis la 2de, et passe son bac pro en juin. Il travaillera deux semaines à la station des Monts-d’Olmes en février ; il a réussi tous ses stages professionnels avec brio, recueillant les éloges des patrons locaux. Il a toujours obtenu d’excellents résultats scolaires ; les professeurs sont témoins de son implication dans la vie de la classe et du « modèle » qu’il représente, tout comme bon nombre d’autres jeunes mineurs non accompagnés scolarisés en Ariège.

Thierno a toutes les chances de réussir ici, sans problème, un parcours professionnel « exemplaire », il ne manque plus qu’à lui en donner les moyens !

Thierno est ici depuis octobre 2017. Actuellement, il est hébergé chez des particuliers à Villeneuve-d’Olmes, son ancienne famille d’accueil où il est revenu depuis juillet dernier. Cette OQTF est tout simplement une ignominie, non pas parce qu’il s’agit de Thierno, mais parce que la préfète s’en prend aveuglément à tous ces jeunes sans même prendre le temps de regarder leur situation, leur parcours, leur vécu, bref tout ce qui construit leur vie ici depuis de nombreuses années… c’est scandaleux !!

D’autant que Thierno a déjà subi moult péripéties, accusations, humiliations, qu’il a toujours surmontées avec l’aide des gens qui l’entourent.

Une fois de plus, nous devons collectivement répondre à cette OQTF par une solidarité ferme et sans faille, en affirmant concrètement que nous refusons l’expulsion de Thierno (et des autres). Comme pour Osman, l’avocate a pris le dossier en main et va certainement faire appel de la décision. Mais en attendant, Thierno devra, pendant un mois et une fois par semaine le mardi, se présenter à la gendarmerie de Lavelanet pour signer sa présence, entre 8 h et 11 h.

Il faut remettre l’ouvrage sur le métier, et donc nous vous donnons rendez-vous mardi 24 décembre à 9 h devant la gendarmerie de Lavelanet.

Soyons nombreux à affirmer notre solidarité à Thierno et à refuser son expulsion.

Collectif réfugiés 09

Comité contre les OQTF

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le samedi 25 janvier 2020