Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > International > Soutien au peuple palestinien > Victoire politique et juridique importante de trois militants BDS à Berlin (...)

Victoire politique et juridique importante de trois militants BDS à Berlin !

https://palestinevaincra.com/2020/08/victoire-politique-et-juridique-importante-de-trois-militants-bds-a-berlin/

Lundi 3 août, les #Humboldt3 – trois militants pour la justice en Palestine et la campagne de boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) – ont remporté une victoire politique et morale à la Cour pénale de Berlin Moabit, accompagnée également d’une large victoire juridique. Comme le notent les Humboldt 3 – Majed Abusalama (un journaliste palestinien de Gaza), Ronnie Barkan (un défenseur juif israélien des droits de humains) et Stavit Sinai (une universitaire et professeure de philosophie juive israélienne anticolonialiste) – dans leur communiqué de presse, « notre victoire réside avant tout dans la promotion d’un discours sans excuse de résistance au régime criminel d’apartheid israélien à Berlin – le dernier bastion permanent du sionisme ».

Le réseau de solidarité avec les prisonniers palestiniens Samidoun, dont est membre le Collectif Palestine Vaincra, félicite les Humboldt 3, le mouvement pour la justice en Palestine en Allemagne et le mouvement mondial de solidarité pour cette importante réalisation. Cela doit tous nous encourager à continuer à lutter contre la répression sous toutes ses formes, à défendre la résistance, à être solidaires les uns des autres et à soutenir l’appel pour la justice, le retour et la libération en Palestine – de la mer au Jourdain.

Majed Abusalama et Ronnie Barkan ont été acquittés de tous les chefs d’accusation, tandis que Stavit Sinai a été condamnée pour l’allégation la plus mineure qui soit, probablement pour sauver la face à l’accusation et à l’État allemand. Celui-ci poursuit ces militants depuis plus de trois ans pour avoir osé prendre la parole et s’opposer à la députée de la Knesset Aliza Lavie, représentante officielle de l’État israélien qui a prononcé un discours à l’université Humboldt de Berlin en 2017, en mettant en lumière les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité israéliens.

Les accusations d’intrusion contre Abusalama et Barkan ont été rejetées au début du procès en raison de vices de forme dans le dossier de l’accusation. Il a fallu trois tentatives au cours de la journée pour que le procureur abandonne finalement les charges, malgré la position du juge sur l’invalidité des charges.

Dans le cas de Sinai, elle a été condamnée pour « tentative d’agression » – malgré la vidéo montrant qu’elle a été frappée au visage – pour avoir frappé à la porte de la salle de conférence après avoir été forcée de partir. Elle a insisté pour rentrer afin de découvrir qui était responsable de l’agression – et cela a été fourni comme justification pour la condamner pour tentative d’agression !

Bien qu’elle ait été condamnée à une amende de 450 euros, elle a refusé de payer, disant qu’elle préférait être emprisonnée que de se soumettre à cette injustice. Tous trois sont sortis victorieux de la cour, marquant non seulement une victoire juridique mais aussi une victoire politique, puisque tous trois ont mis Israël et ses crimes de guerre et crimes contre l’humanité – ainsi que la complicité et la responsabilité de l’État allemand – en procès à l’intérieur et à l’extérieur de la salle d’audience.

La manifestation à l’extérieur du tribunal, qui a commencé à 8 heures du matin avant le procès, a rassemblé des militants de la communauté palestinienne et de la solidarité avec la Palestine, des membres de plusieurs organisations de Berlin ainsi que des militants dévoués à la justice qui sont venus d’Écosse, de France, d’Angleterre et d’ailleurs pour rejoindre le « tribunal populaire » contre Israël.

Des orateurs de CAPJPO-EuroPalestine, de la Scottish Palestine Solidarity Campaign, de Palestine Action ont rejoint les Humboldt 3 ainsi que de nombreux militants berlinois de BDS Berlin, Palastina Spricht (Palestine Speaks) et un certain nombre de groupes communautaires palestiniens pour réclamer la justice pour la Palestine et dénoncer les crimes israéliens. Cette mobilisation fait suite à une série d’actions internationales de soutien aux trois militants en particulier à Vancouver, Paris, Londres, Toulouse, Adélaïde et Édimbourg.

Outre la persécution de ces militants BDS pour avoir mis en lumière les crimes de guerre israéliens à Gaza, il y a eu des attaques répétées contre les Palestiniens et les organisations de solidarité en Allemagne. Le Bundestag a adopté une résolution anti-BDS qui a déjà été utilisée pour réprimer les organisations palestiniennes. L’ancienne prisonnière politique palestinienne et survivante de la torture Rasmea Odeh a été interdite de parole et expulsée, tandis que l’écrivain et activiste palestinien Khaled Barakat a été soumis à une interdiction politique puis exclu du pays pour son discours politique sur la Palestine.

Le réseau de solidarité avec les prisonniers palestiniens Samidoun, dont est membre le Collectif Palestine Vaincra, félicite les Humboldt 3 pour cette importante victoire contre les efforts en cours pour supprimer les communautés palestiniennes et l’activisme pour la justice en Palestine en Allemagne et dans le monde entier. Cette victoire juridique, morale et politique souligne l’importance de continuer à résister à la répression partout où elle se produit afin de faire avancer la lutte pour la libération de la Palestine, de la mer au Jourdain. Nous vous invitons tous à poursuivre la lutte du 7 au 9 août dans le cadre des Jours de Résistance à l’annexion et à la colonisation israélienne !

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le samedi 17 octobre 2020