Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Communiqués, conférences, réunions > NPA national > Anti-fascisme, contre le racisme, migrants et réfugiés > Acte 4 des sans-papiers : des manifestations partout en France

Acte 4 des sans-papiers : des manifestations partout en France

https://www.revolutionpermanente.fr/Acte-4-des-sans-papiers-des-manifestations-partout-en-France

Ouvrez les frontières !
Acte 4 des sans-papiers : des manifestations partout en France

Ce vendredi, à l’occasion de la journée internationale des migrants et à l’appel de 270 organisations politiques et syndicales plusieurs milliers de manifestants ont défilé dans plusieurs villes de France. L’acte 4 d’une série de manifestations lancées le 30 mai dernier autour des revendications de papiers et de logements pour tous et de fermeture des CRA.

Simon Derrerof

Crédit photo : Loubar_19

Le 30 mai dernier, les sans-papiers lançaient à Paris la première manifestation post-confinement, relançant la combativité après des semaines sans mobilisation d’ampleur. Depuis deux autres manifestations avaient eu lieu en juin et en octobre, suite à une montée nationale de milliers de manifestants venus de toute la France. Mettant en avant le rôle joué dans la société, et leur place en première ligne face à l’épidémie dans les métiers les plus précaires, les sans-papiers mobilisés revendiquent des papiers pour toutes et tous, des logements mais également la fermeture des centres de rétention administrative.

Ce vendredi, les manifestants ont repris la rue pour porter ces mots d’ordre partout en France. Des cortèges ont ainsi défilé de Paris à Marseille, en passant par Toulouse, Amiens, Nancy, Lyon ou encore Rennes mais aussi dans des dizaines d’autres villes en France.

A Paris plusieurs milliers de manifestants ont défilé avec des torches entre Richelieu-Drouot et Hôtel de Ville :

Départ de la manifestation à la lumière des torches. #MarcheDesSolidarites #JourneeDesMigrants #journeeinternationaledesmigrants pic.twitter.com/jMSs2Je9Ki

A Toulouse, plusieurs centaines de manifestants ont également pris la rue pour la Marche des Solidarités.

A Toulouse comme dans des dizaines de villes en France, les manifestants ont également pris la rue pour la Marche des Solidarités ! #journeeinternationaledesmigrants pic.twitter.com/cd4jjRNkey

A Rennes, 500 personnes étaient dans la rue autour des mêmes revendications.

500 personnes ce soir à Rennes pour l’Acte IV avec les marcheurs.euses à l’animation ! Ce soir, comme tous les soirs, le mot d’ordre que l’on ne cessera de crier : "Liberté de circulation, liberté d’installation, des papiers pour touTes ! #RegularisationSansPapiers @MSolidarites pic.twitter.com/q7kI50YS3z

— 📢 NPA Rennes 📣 (@NPA_Rennes) December 18, 2020

Des dizaines d’autres villes, plus de 60 au total, ont également accueilli des rassemblements. Cette nouvelle marche des sans-papiers était inscrite dans un contexte d’approfondissement du climat raciste et autoritaire. Au cours de la manifestation, les collectifs de sans-papiers ont d’ailleurs dénoncé le dispositif encadrant la manifestation, suspendant quelques minutes la marche pour protester contre la présence policière. Dans ce cadre d’offensive raciste, la mobilisation et la combativité des sans-papiers est une démonstration importante.

A l’issue de la manifestation, de nombreux militants ont fait part de leur colère face à un gouvernement qui continue d’ignorer et de mépriser les sans-papiers. Interviewé par Révolution Permanente, Yoro Traoré du Collectif sans-papiers Paris a expliqué que face à cette attitude, les prochaines mobilisations pourraient s’organiser sans prévenir la police et le gouvernement...

« Le 30 mai on était déjà des milliers dans la rue, mais le gouvernement ne nous a pas calculé. On a organisé une marche nationale... On déclare toutes les manifestations, mais la prochaine manif on la fera sans prévenir la police ! » Yoro Traoré du CSP Paris à la manifestation. pic.twitter.com/ZE5m9InwPI

L’acte 4 de la marche des Sans Papiers s’inscrit dans la continuité d’une série d’importantes mobilisations pour les droits des sans-papiers. Face aux politiques de fermeture des frontières et d’attaques contre les migrants qui provoquent chaque année plusieurs centaines de morts rien que dans la mer Méditerranée il est fondamental de montrer notre solidarité avec ces hommes et femmes exposés à la précarité et à l’arbitraire policier, et de se battre pour la régularisation de tous et toutes, pour des logements pour toutes et tous et contre les CRA. Des revendications qui rappellent l’importance plus généralement de se battre pour la liberté de circulation et l’ouverture des frontières !

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le lundi 6 septembre 2021