Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Communiqués, conférences, réunions > NPA 09 > Foix, 19 août 2021 : Honneur aux guérilleros - honte au maire qui falsifie (...)

Foix, 19 août 2021 : Honneur aux guérilleros - honte au maire qui falsifie l’Histoire et leur manque de respect

https://photos.google.com/share/AF1QipOctBtfcIAv7KW7K5m_AUF1H_l5jIBrjmVGc5Iw5tvAVW0sPtxr1QhFNzXmbNHV2w?pli=1&key=UFJ2MVd1WWptc3MxODdDcE5lT2o1ZUZUUk1TQ3R3

A Foix, ce 19 août 2021, à 15 h 30, devant le Monument de la Résistance au milieu des allées de Villote, nous rendrons hommage à la 3e Brigade de Guérilleros Espagnols, qui, dirigée par Pascual Gimeno Rufino dit commandant Royo, a attaqué le 19 août 1944 la garnison allemande de Foix, obtenu sa reddition et donc libéré la préfecture de l’Ariège, occupée depuis 1942.
Nous saluerons la contribution à cet assaut des 5 membres de la mission franco-britannique, dirigée par Marcel Bigeard (commandant Aube) ; en facilitant les parachutages d’armes, elle a aidé à équiper les combattants.
MAIS nous dénoncerons la falsification de l’histoire de la libération de Foix.
En effet, le maire de Foix compte dévoiler ce jeudi 19 août 2021, une plaque qui affirme que le 19 août 1944, Marcel Bigeard : « dirige [sic] les combats de la 3e Brigade des Guérilleros Espagnols, obtient [sic] la reddition de la garnison ennemie et [sic] la libération de Foix »
Ce texte est une affabulation. Ce texte occulte le rôle du commandant Royo.
Ce texte est une injure à la 3e Brigade des Guérilleros Espagnols, homologuée unité combattante depuis trois quarts de siècle.
Ce texte est aussi une vilénie à l’encontre de Marcel Bigeard. Car celui-ci n’a jamais revendiqué la moindre autorité sur la 3a Brigada de la Agrupación de Guerrilleros Españoles, composante des Forces Françaises de l’Intérieur. Marcel Bigeard n’avait pas autorité sur Pascual Gimeno Rufino.
En fait, Marcel Bigeard n’avait autorité sur aucune unité des Forces Françaises de l’Intérieur, qu’elle soit espagnole ou française. Dans son livre Pour une parcelle de gloire (Plon, 1975, tome 1, p. 43), citant son ordre de mission, il présente ses fonctions comme suit :

« 1. Conseiller technique des F.F.I
2. Liaison entre les F.F.I. et Londres ou Alger.
3. Commandement de tout le personnel français en mission venant de Londres ou Alger, et desservices d’opération
4. Financement du budget militaire dans la mesure où les fonds lui seront remis. »

Ce texte est une vilénie à l’encontre de Marcel Bigeard car il admirait les combattants de la 3e Brigade de guérilleros et particulièrement leur chef, Royo, mentionné 15 fois dans les 12 pages de Pour une parcelle de gloire consacrées à la libération de l’Ariège.
A Foix, ce 19 août 2021, nous célébrerons la fraternité d’armes des guérilleros espagnols et des patriotes français, contre le nazisme et le pétainisme.

Nous dénoncerons le négationnisme anti guérilleros.
Nous réclamerons Vérité, Justice et Réparation pour les Espagnols qui ont lutté en Ariège dont le maire de Foix persiste à vouloir taire les mérites, dont Pascual Gimeno Rufino dit commandant Royo.

Amicale des Anciens Guérilleros Espagnols - Forces Françaises de l’Intérieur (AAGEF-FFI)
avec le soutien fraternel déjà des présidents de :
L’Amicale des Anciens Internés Politiques et Résistants du camp de concentration du Vernet d’Ariège
L’Amicale de la 35e Brigade FTP-MOI Marcel Langer
Mémoire de l’Espagne Républicaine en Tarn-et-Garonne
La Associació Catalana d’Expresos Politics del Franquisme

À l’occasion du 77e anniversaire de la libération de Foix, ce jeudi 19 août, une plaque commémorative en l’honneur de Marcel Bigeard, alors connu sous le pseudonyme de « commandant Aube », suscite l’ire de l’association des anciens guérilleros.
https://www.ladepeche.fr/2021/08/17/ariege-desaccord-memoriel-sur-fond-de-liberation-de-la-ville-de-foix-9737092.php

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le jeudi 21 octobre 2021