Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Communiqués, conférences, réunions > NPA 09 > Laroque d’Olmes : l’origine de l’amiante.

Laroque d’Olmes : l’origine de l’amiante.

photothèque rouge/ A 09

Suite à l’article « De l’amiante au bord de la rivière », nous avons reçu des photographies montrant les travaux de rénovation du toit de la salle municipale « Mermoz » de Laroque d’Olmes. C’était à l’automne 2014.
Il est étrange de constater la nette ressemblance entre les plaques retirées de ce toit et les restes trouvés au bord du Touyre.




Il est également à noter que les employés ont utilisé un souffleur pour nettoyer les résidus, donc ... les poussières d’amiante. Ils n’ont aucun équipement sauf des gants pour l’un. Pas de gants pour les autres , pas de masque, encore moins de combinaison ou de lunettes.



Et, enfin, sur le toit, ces ouvriers n’ont pas de harnais, ni de filet de réception. Que serait-il arrivé en cas de chute ?


Il y a malheureusement de nombreux exemples où l’Etat ou de grandes entreprises ne respectent pas les lois sociales et environnementales et se défaussent sur la sous-traitance. Ici, nous avons un cas précis de non-respect de ces lois par une collectivité locale et des éluEs pourtant prompts à donner des leçons et à se forger une image de « pureté ».

Jean-Charles Sutra.

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le dimanche 16 juin 2019