Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Communiqués, conférences, réunions > NPA 09 > « RECYCARBO » à LAROQUE d’OLMES : « SUEZ », CONTRIBUABLES !

« RECYCARBO » à LAROQUE d’OLMES : « SUEZ », CONTRIBUABLES !

Le CEA (Comité Ecologique Ariégeois) a enfin reçu, le rapport de l’ADEME sur la deuxième phase de mise en sécurité du site « Recycarbo » à Laroque d’Olmes.

Le 17 juin, un compte-rendu public était fait, devant l’ancienne entreprise, en présence de militantEs du CEA et de DAME et de deux journalistes (« Ariège-News » et « La Dépêche »).
Il est important de connaître l’état des travaux et les coûts financiers, non pas pour les associations mais pour toute la population car cela engage la santé des riverainEs et l’argent des contribuables. Pour rappel, « Recycarbo » était une filiale d’ « Auréa », société qui fait des profits, qui a bénéficicié des aides publiques du BER ( Bassin d’ Emplois à Redynamiser) et qui est partie en laissant le site, tel quel, aux « bons soins » du public, encore une fois ...
Ce 17 juin 2015, a été présenté ,le rapport de synthèse de « SITA SUEZ » qui avait obtenu le marché de cette 2e phase de mise en sécurité ( « Marché » N° 1473C0063).
De la page 1 à la moitié de la page 5, il n’y a que le rappel historique de l’entreprise et de la 1re phase de mise en sécurité.
De la fin de la page 5 à la page 9, c’est de descriptif des opérations effectuées par SITA-SUEZ et les pages 11, 12, 13 sont consacrées à des photos de l’évolution du site et à un plan. ( documents joints)

Rien de nouveau, sinon que le bassin d’orage est ouvert (vers le milieu naturel et le Touyre) car il n’y a plus de risque de pollution venant du site. Les bâtiments sont en mauvais état ( trous dans les toits et certains murs) et le site est dangereux à cause de cela ( grillages extérieurs maintenus et panneaux d’interdiction d’y pénétrer).
La page 10 fait le bilan des tonnages de déchets évacués : 1085,578 t
et des coûts : 343 442, 88 € TTC .
Si l’on ajoute le coût de la 1re phase : 134 293, 21 € TTC, cela fait 477 736, 09 € TTC.
Donc près de 500 000 € ... sans demander de comptes à qui que ce soit ... Il est vrai que les fraudeurs sont les pauvres du RSA et de « Pôle Emploi » si l’on en croit la propagande officielle...
Le CEA avait, par lettre à la préfecture le 14 juin 2015, demandé le résultat des analyses des eaux souterraines à partir de trois piézomètres placés autour du site « Recycarbo ». Ces analyses sont parvenues mais là aussi, le laboratoire est d’origine néerlandaise et il est adressé à « SITA-Remédiation », donc encore « SITA-SUEZ » ...
( voir les résultats joints)

Il est possible de remarquer des doses importantes de Tétrachloroéthylène ( cancérigène avéré - catégorie 1) et de manganèse ( non biodégradable à dimension humaine de temps et très présent dans les boues d’épuration).
Ces analyses seront également financées publiquement , par l’ADEME dont le rapport final devrait parvenir au CEA. Le site sera mis à la vente par le liquidateur judiciaire.

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le samedi 22 juin 2019