Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Communiqués, conférences, réunions > NPA national > Ecologie > Sivens > La mairie de Lisle-sur-Tarn interdit la marche-anniversaire en hommage à (...)

La mairie de Lisle-sur-Tarn interdit la marche-anniversaire en hommage à Rémi Fraisse, décédé il y a un an sur le barrage de Sivens

http://tempsreel.nouvelobs.com/en-direct/a-chaud/10708-sivens-mairie-lisle-interdit-marche-anniversaire.html

La marche d’hommage (ici une photo de novembre 2014) au jeune militant Rémi Fraisse, décédé il y a un an sur une manifestation contre le projet de barrage de Sivens (Tarn), a été interdite ce jeudi par la mairie, a-t-on appris auprès des organisateurs et de la préfecture.

Cette interdiction a été prise par arrêté de Marie-Line Lherme, maire DVD de Lisle-sur-Tarn, la localité du chantier controversé du barrage de Sivens, au motif de risques de troubles à l’ordre public. Cette interdiction concerne aussi une autre manifestation, prévue à Barat, à quelques kilomètres de là, par la FDSEA et les Jeunes agriculteurs, celle-ci en faveur du barrage.

Elle touche aussi une action des habitants de la zone, qui voulaient montrer leur opposition aux rassemblements chez eux, ainsi qu’un rassemblement... pour une cueillette de champignons. Le préfet n’a pas le pouvoir de s’opposer à cet arrêté municipal, a tenu à préciser la préfecture.

Lors d’une conférence de presse à Albi, un collectif d’opposants au barrage de Sivens a indiqué envisager de déposer un recours en « référé auprès du tribunal administratif de Toulouse pour casser cet arrêté ». « Le préfet nous a dit qu’il tolérerait que nous y allions pour une marche dans le calme, mais [...] si cela se passe mal nous serons responsables », a ajouté Ben Lefetey, porte-parole de ce Collectif pour la sauvegarde du Testet, à l’issue d’une réunion en préfecture.

Une énorme main en pierre qui tient une planète Terre faite de roues de charrette. L’énorme monument - 1,8 tonne et plus de deux mètres de haut - a fait son apparition dans la nuit de lundi à mardi sur le site de barrage controversé de Sivens.

P.-S.

Pour une marche vers Sivens le 25 octobre 2015, en mémoire de Rémi, afin que l’espoir revive,et que cessent les violences de l’État et des milices.

Rendez-vous à Gaillac, zone commerciale de Piquerouge (à la sortie de Gaillac en direction de Toulouse) : dimanche 25 octobre

12 h 00 rassemblement et départ de la marche (soyons ponctuels !)

La lutte contre le projet de barrage à Sivens n’a pas été vaine : elle a révélé comment
certain-e-s :
- détruisent l’environnement, les ressources naturelles et la biodiversité,
- favorisent une agriculture mortifère,
- bafouent la démocratie,
- gaspillent l’argent public,
- recourent à la violence de l’Etat,
- s’appuient sur des milices pour faire régner la terreur.

A l’automne 2014, une vaste mobilisation populaire, l’avis négatif de la
Commission européenne, le rapport critique d’experts gouvernementaux
et la mort d’un jeune manifestant ont interrompu le chantier.

Mais cette lutte légitime demeure inachevée et la mobilisation reste d’actualité : un projet de barrage à Sivens est toujours à l’ordre du jour.

  • Pour réaffirmer la justesse de notre engagement,
  • pour exiger le respect de nos droits fondamentaux,
  • pour rendre hommage à Rémi et redonner vie à l’espoir,
  • pour affirmer notre droit à manifester

participons à une grande marche populaire, unitaire, apaisée et résolue, le 25 octobre à Sivens,

en reprenant la renoncule, la fleur de Rémi, comme symbole visuel de cette journée.

Des opposant-e-s à un barrage à SIVENS

La marche à Sivens ayant été interdite, certaines organisations se sont retirées de l’appel initial.

Prévoir pique-nique, eau, chaussures de marche, appareils photo et caméras pour l’auto-média.
contact :  : www.tantquilyauradesbouilles

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le vendredi 23 août 2019