Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Communiqués, conférences, réunions > NPA 09 > MONIQUE : « COMME ON NOUS TRAITE, ON NOUS RETRAITE ! »

MONIQUE : « COMME ON NOUS TRAITE, ON NOUS RETRAITE ! »

Monique Amade vient de mourir et l’éloge qui lui a été adressé, que nous reproduisons ci-dessous, résume bien ce qu"elle était, ce qu’elle faisait.
Mais des souvenirs nous reviennent, en particulier les « ateliers banderoles » qui avaient lieu avant le départ des manifestations où chacun-e donnait son idée de slogan qui, après adoption collective était peint sur le tissu. Deux piquets ( ou pas )et hop dans le cortège ! A l’occasion d’une des nombreuses manifs pour les retraites, Monique avait trouvé ce slogan qui parle au-delà des retraites : « Comme on nous traite , on nous retraite ! ». Les banderoles ce furent aussi les deux très grandes réalisées dans le pré derrière chez elle, une qui sera déroulée sur la tour du château de Foix, l’autre fixée à une falaise face aux allées de Villote.
Plein d’autres souvenirs de luttes dans la tête, mais un particulièrement où Monique rayonna. Lorsque lors d’une commémoration des combats de Roquefixade, nous sortîmes des papiers qui bout à bout formaient la phrase « Etrangers, sans-papiers, ils luttaient pour la liberté ! » . Nous rappelions ainsi à un préfet « chasseur de migrant-e-s » le rôle des étrangers dans la Résistance. Préfet qui fut raccompagné sur la piste jusqu’à la mairie de Roquefixade sous le chant de « l’Affiche rouge ».
Monique, la lutte continue !

Monique est morte mardi après-midi des suites d’une longue maladie, entourée de ses 2 filles et de 2 de ses plus proches amies. A l’image du reste de sa vie toute entière, elle s’est battu jusqu’au bout.

Les zapatistes dont elle était si proche disent qu’ils et elles luttent aussi pour leurs morts pour continuer leur lutte qu’ils et elles ont commencé avant eux et elles...

On peut dire que Monique nous a ouvert un large chemin, Elle voyait l’horizon...

Un chemin de joie, d’effort et d’enthousiasme de tous les instants pour une vie plus juste, plus digne et plus solidaire, la-bas, ici et partout dans le monde...
Elle a été sur tous les fronts de solidarité (féminisme, collectifs paysan « hors norme », nuits debout, gilets jaunes, soutien aux réfugiés, collectif anti-fasciste, soutien à la Palestine et tant d’autres...) et contre toutes les formes de discriminations. Elle a été présente dans toutes ces luttes et évènements avec détermination, sans compromis sur ses valeurs d’écoute, de partage et de démocratie directe.

Notre tristesse est grande !
mais notre reconnaissance pour elle qui nous a soutenu-es et entrainé-es sur tous ces chemins de resistance l’est tout autant !

Elle sera avec nous dans toutes les luttes à venir...

Zapata vive ! la lucha sigue

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le lundi 17 juin 2024