Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > LE MOT DE L’ « ENSUQUÉ » > Les hooligans font la loi !

Les hooligans font la loi !

« L’ensuqué » a lu avec étonnement la lettre du directeur du cabinet du Préfet de la Haute -Garonne, Monsieur Rose ( ça ne s’invente pas), au sujet de la manifestation syndicale contre la loi travail, prévue le 20 juin 2016 à Toulouse ( voir en annexe).
Le Préfet demande aux syndicats de reporter cette manifestation en raison du match Russie-Pays de Galles dans le cadre de l’Euro de football.
D’abord, « l’ensuqué » a pris un atlas et des encyclopédies pour se renseigner sur ces pays, Russie et Pays de Galles, qu’il pensait être des pays sauvages où les populations maniaient la machette ou le gourdin pour régler le moindre différend. Mais non, « l’ensuqué » a lu que ces pays étaient développés, capitalistes, peuplés en très large majorité de blancs, des "civilisés, donc ...
Puis, « l’ensuqué » a continué la lecture de la lettre du préfet qui propose de décaler la manifestation « en égard aux risques importants de troubles à l’ordre public susceptibles d’être générés par la convergence de votre cortège avec des supporters recherchant l’affrontement ». Alors là, l« ensuqué » s’est interrogé : les syndicats recherchent la convergence des luttes mais pas la convergence avec des « supporters recherchant l’affrontement ». Car, de quel affrontement est-il question ?
Mais, « l’ensuqué » a un voisin intelligent qui lui a expliqué que le préfet ne devait pas totalement maîtriser la langue française et qu’il voulait dire que le risque était un affrontement entre les « supporters » et la manifestation.
Alors là, « l’ensuqué » a encore été plus étonné. Il avait, en effet, vu des manifestations à Toulouse avec un encadrement policier tel que les quelques manifestants se déplaçaient dans un couloir « bleu », Il avait même dû montrer ses papiers avant de passer un « mur » de CRS pour rejoindre un autre rassemblement, à une autre occasion. Et là, le 20 juin, l’État ne pouvait rien contre des « hooligans » ?
Et,« l’ensuqué », mais il est ensuqué, s’est donc dit que ces hooligans faisaient la loi et que l’État préférait un peuple alcoolisé, vénérant des spectacles coûteux à un peuple conscient, s’occupant de son avenir et peut-être aussi de celui de ,,, l’État !

P.-S.

titre documents joints


info document
(Flash – 766.6 ko)
 

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le jeudi 20 juin 2019